Pourim Katane

Lundi 22 février, Mr Geribi est intervenu auprès de l’ensemble des élèves du secondaire afin de leur parler de Pourim Katane (le « petit » Pourim). Lorsqu’il y a deux mois de Adar comme c’est le cas cette année, il n’y a aucune manifestation obligatoire de joie ce premier mois. Néanmoins dans les lois juives il est dit qu’il est bien de se réjouir : « Celui qui a le cœur content est toujours en fête. » C’est justement quand il n’y a aucune obligation de se réjouir qu’on se doit d’être en joie.

Laisser un commentaire