Jeu et motricité libre chez les petits bébés

La pédagogie de la crèche Dévorah-Léa repose sur les principes de la théorie éducative de la pédiatre hongroise Emmi Pikler. Celle-ci fut la première à évoquer la « motricité libre » en 1920. Depuis, la motricité libre s’est largement répandue, auprès des parents et dans les crèches. Elle est fondée sur l’idée que les bébés n’ont pas besoin qu’on leur apprenne à se mouvoir, ils sont capables de découvrir différentes positions tout seul.
C’est parce qu’il y a des objets intéressants que l’enfant a envie de bouger. Dans un environnement préparé pour le laisser explorer, à son rythme. L’enfant se redresse lui-même, passant de la position sur le dos, au ventre, puis assis, debout et enfin à la marche (en passant par plein de positions intermédiaires…). Ses acquis sont bien solides, il connaît bien son corps. A la crèche Dévorah-Léa, les enfants des plus petites sections bénéficient chaque jour de temps de jeu et de motricité libre, dans un environnement sécurisé.

Laisser un commentaire