Activité psychomotricité à la crèche

La psychomotricité est une discipline paramédicale qui, à travers une approche corporelle, va créer le lien entre la motricité de l’enfant, ses émotions, ses affects et son développement cognitif.
Il s’agit d’offrir un éveil psychomoteur à l’enfant, lui donner la possibilité, à travers le jeu et les expériences sensori-motrices, de prendre du plaisir dans le mouvement, d’agir dans l’espace et en relation avec l’environnement, pour pouvoir au mieux « habiter » son corps.

A la crèche Dévorah-Léa, deux psychomotriciennes interviennent chaque semaine auprès des enfants. Elles permettent aux enfants d’expérimenter leur corps et ses mouvements dans un plaisir d’agir pour qu’ils puissent se les approprier, à travers des jeux adaptés et une présence sécurisante, et toujours soutenus par le langage. Elles aident l’enfant dans le développement de son schéma corporel, ses coordinations et sa motricité fine, toujours en relation avec son environnement. Elles participent également au dépistage des éventuelles difficultés que peuvent présenter certains enfants.

La petite enfance est la période la plus riche dans le développement psychomoteur. C’est à travers le jeu que l’enfant va devenir un être agissant et pensant, c’est grâce à lui que l’enfant va, par la suite, se sociabiliser.
« Chez l’enfant, le jeu est le travail, est le bien, est le devoir, est l’idéal de vie. C’est la seule atmosphère dans laquelle son être psychologique puisse respirer, et par conséquent agir » J.Chateau
C’est en s’adaptant au rythme de l’enfant, à son niveau de développement, que la psychomotricienne va éveiller chez lui, grâce à des jeux de manipulations, des parcours psychomoteurs, des jeux de constructions, ou sensori-moteurs, un désir d’être au monde, et d’être en relation puisque « la psychomotricité est la part de la motricité qui est sensible à la relation » (J. De Ajuriaguerra)

La psychomotricienne travaille sur différents axes : le Tonus, l’équilibre, la motricité globale, mais aussi les repères spatiaux et temporels. Puisque chaque espace est, pour l’enfant, associé à une émotion, il s’agit aussi d’aménager ces espaces pour lui permettre de les distinguer et de retrouver en la crèche un espace contenant et sécurisant.

Quel est le rôle de la psychomotricienne en crèche ?
– Auprès des enfants : La psychomotricienne permet à l’enfant d’expérimenter son corps et ses mouvements dans un plaisir d’agir pour qu’il puisse se les approprier, à travers des jeux adaptés et une présence sécurisante, et toujours soutenus par le langage. Elle aide l’enfant au développement de son schéma corporel, ses coordinations et sa motricité fine, toujours en relation avec son environnement. Elle participe également au dépistage des éventuelles difficultés que peuvent présenter certains enfants.

– Auprès du personnel : Elle a un travail de formation auprès de l’équipe de professionnels de la petite enfance, et participe aux échanges de connaissances, et de réflexions autour de l’individualité de chaque enfant, ses progrès ou ses difficultés.

– Auprès des parents : Elle est disponible pour tous leurs questionnements concernant leur enfant, son développement psychomoteur, émotionnel et affectif, que cela concerne l’environnement de la crèche ou familial.

Laisser un commentaire